6000 ans d'hypnose

Déjà 6000 ans que l’homme se fait hypnotiser.

L’existence des premières transes “hypnotiques” remonte à plusieurs millénaires puisque les écrits sumériens (- 4 000 avant J.C.) en font mention.

Chez les Égyptiens, on parle de “médecine par les songes”. Mais les fondements de l’hypnose moderne, proche de celle qu’on connaît aujourd’hui, ont été posés par Franz Anton Mesmer au milieu du XVIIIe siècle.

Ce médecin allemand pensait qu’il existait un fluide magnétique invisible entourant le corps humain et que son dysfonctionnement pouvait entraîner des maladies. Il va ainsi soigner ses patients en les plongeant dans une sorte de transe. Ses travaux popularisent l’hypnose et ses techniques sont utilisées par différents médecins durant plusieurs décennies.

Dans les années 1880, Hippolyte Bernheim, neurologue français, expérimente les techniques de Mesmer, approfondit la notion de suggestibilité et met à terme à la théorie du fluide magnétique.

Enfin, dans les années 1920, Milton H. Erickson va moderniser les différentes approches en replaçant le patient au centre de celles-ci.

penatibus vestibulum tortor venenatis. Leo suscipit mauris ac vulputate ligula, quis , voluptatum et vitae rutrum . Blandit eu eget non